Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos d'Oscar Temaru

Publié le par UC-Lyon

Une fois n'est pas coutume, nous avons quelque chose à écrire de positif par rapport à un des candidats à la course à l'Elysée.

Nous ne dérogeons pas de notre ligne, boycott et construction d'une opposition hors des fauteuils de l'assemblée. Pourtant, nous considérons que les déclarations de M. Oscar Temaru sont respectable et doivent être répercutées.

Résultats de recherche d'images pour « oscar temaru »

Pourquoi lui et pas un autre ?

Contrairement à la candidature du social-chauvin Mélenchon, ainsi que celle -avortée- de Poutou, M. Temaru déclare la nature coloniale et impérialiste de l'Etat français. Pour nous, cette déclaration le place d'emblée sur une position nettement plus respectable que le tribun social-impérialisme.

Contrairement, encore, à celle du candidat malheureux du NPA, M. Temaru ne supplie pas la bourgeoisie, à genoux, de pouvoir participer à son jeu. Il use des élections comme une tribune pour répercuter ses positions anti-impérialistes. L'humiliation de Philippe Poutou sur ONPC était certes pénible à voir, mais était cruellement révélatrice de la nature du parti qui soutien ce candidat : un paillasson sur laquelle la bourgeoisie essuie ses pieds.
Est-ce cela, selon le NPA, la manière dont doit agir le candidat du peuple ? La bourgeoisie se permet cette puérile méchanceté envers le candidat du renoncement, de la lâcheté intrinsèque au trotskisme.

Se le permettrait-elle face aux "Staliniens" comme elle aime à nous nommer ? Qu'elle sache, par ailleurs, cette bourgeoisie avide d'injures, qu'elle ne fait que nous tresser des couronnes à nous appeler ainsi. Ce qu'elle prend pour une injure, nous le prenons pour des louanges.

Les positions de M. Temaru n'ont aucune chance, en régime bourgeois, d'être appliquées. Lui même le dit. La bourgeoisie préférera imposer la croix gammée, la guerre et la misère à l’indépendance d'une partie de son territoire. Elle entrera en guerre bien avant que le Pays Basque, la Corse, la Bretagne, la Guyane et bien d'autres ne puissent accéder à l'indépendance. Mais il a le mérite de poser cette question sans détour.

Bretagne_Info_Oscar_Temaru_44_BREIZH_Presidentielles_2017-1

(Source de l'image Bretagne-Info.org)

Son objectif est d'obtenir la majorité en Polynésie pour faire pression sur l'ONU quant au statut de cette colonie, considérant que, représentant l'indépendance, sa majorité aurait valeur d'un référendum pour l'indépendance.

Nous respectons le choix tactique de Oscar Temaru, dans le cadre de la lutte qu'il mène. Nous respectons ses prises de position.

 

Oui, M. Temaru a raison lorsqu'il dit que "De droite ou de Gauche, l'Etat Français reste colonial."

Son combat pour la décolonisation, l'indépendance, la destruction de l'impérialisme français est cent fois, mille fois plus juste que celui d'un Mélenchon partisan de la "place de la France dans le Monde", autour des charniers cachés dans ses "joyaux."

Nous ne pouvons que saluer le fait de déclarer : "Je suis le candidat des peuples sans Etat."

Ces déclarations soufflent comme un vent d'air frais dans l’atmosphère putréfiée et gangrenée d'une campagne sous le signe du chauvinisme.

 

Pourtant nous maintenons que la nécessité, pour les militants communistes de l'Etat Français, est d'accroitre au maximum l'absentions, laquelle est le baromètre de l'absence de légitimé d'une élection. Chaque vote, qui échappe au jeu de la bourgeoisie, est un poids en moins que l'exploiteur peut mettre dans la balance qui mesure la solidité de son ordre.

 

Le manque criant, terrible, d'un Parti Communiste dans l'Etat Français, qui porterait ces questions anti-impérialistes, se fait cruellement sentir. Seule une candidature ayant pour volonté de dénoncer la mascarade électorale, la considérant comme une tactique dans la lutte des classes et non comme une stratégie, est une méthode juste.

Les parodies d'organisations communistes, lesquelles se vautrent dans une humiliation pitoyable à chaque élection, ne sont que des impasses.

Les listes que soutiennent ces organisations propagent les positions réformistes, confortent la légitimé de l'élection présidentielle. Elles font partie du mensonge de la bourgeoisie, de son brouillard de guerre dans la lutte des classes.

Ces organisations font pire que d'être inutile, elle rabaissent le niveau politique, la combativité des masses populaires. Elles sont une digue contre la révolte.


Nous n'avons pas besoin de listes pour les élections, mais d'organisation communiste. Boycottons les élections, dénonçons le colonialisme et l'impérialisme français comme notre ennemi principal !

Commenter cet article